Paix par le développement II (PDevII)

Le programme PDev, du début à la fin, a connecté les gens et leur a permis de construire leur propre réseau pour la paix.

Un projet de -
Burkina Faso, Chad, Niger, Sahel

Grâce à EAI, nos communautés se sont réunies et nous sommes plus tolérants les uns envers les autres - même les villageois ont été touchés; la qualité de notre station de radio s'est également sensiblement améliorée, tout comme l'écoute. »

- Habibou Yantakashe, Fillingué, Niger

Fort du succès de PDev I, EAI a été choisi comme partenaire clé du consortium de l'USAID, Programme Paix par le développement (PDev II) entre 2011 et 2016 au Burkina Faso, au Tchad et au Niger. EAI a évolué et s'est basé sur les communications originales pour les programmes de changement social qui ont connu un succès retentissant dans PDev I et étendu notre portée pour inclure le Tchad. EAI a utilisé toute sa gamme d'outils pour s'assurer que PDev II était un succès intégrant la planification de la durabilité, l'engagement communautaire et les cercles radio; formation de journaliste, de journaliste communautaire et de chercheur, ainsi que de formation d'animateur LDAG et enfin une importante capacité médiatique, de gestion de station de radio et de formation à la production.

Comme PDev 1, EAI a produit trois types de programmes radio dans chaque pays, qui comprenaient des émissions pour les jeunes, des émissions de bonne gouvernance et des émissions de CVE. Pour s'assurer que les communautés d'intérêt puissent accéder à la programmation, EAI a traduit le matériel en neuf langues locales et régionales.

Ces émissions de radio avaient une portée et une écoute estimées de plus de 17 millions de personnes dans les trois pays.

La boucle de rétroaction interactive: EAI a intégré des technologies mobiles dans le projet. Les équipes ont travaillé avec des plateformes mobiles telles que SMS de première ligne, un système de gestion de campagne SMS développé spécifiquement pour une utilisation par des organisations à but non lucratif afin d'intégrer des campagnes SMS aux programmes radio et aux activités du projet. En utilisant ce logiciel open source, nous avons pu intégrer une interactivité révolutionnaire permettant au public d'envoyer des questions, des commentaires ou des demandes par SMS. De plus, EAI a lancé un système intégré de réponse vocale interactive (RVI), qui a permis des commentaires anonymes, des sondages et la collecte de données ainsi que des commentaires critiques sur la programmation que nous avons utilisée pour pivoter et ajuster pour mieux servir notre public et atteindre notre objectif.

Cartographie radio et prise en charge des stations FM: Pour déterminer les chiffres précis de la portée de diffusion des stations de radio partenaires, EAI a visité plus de 60 stations dans les pays PDEVII, compilant des informations techniques, y compris les hauteurs des antennes, les capacités des émetteurs et les coordonnées GPS des stations. Grâce à ces données, nos équipes ont pu calculer la couverture géographique et la portée d'audience estimée pour chaque station. Pour la première fois, cela a donné aux stations de radio locales une idée de leur portée réelle et cette connaissance leur a permis de concentrer leurs ressources limitées de manière plus ciblée.

«À mon avis, la sensibilisation [des VE] chez les jeunes est une évidence et très bénéfique, car elle permet aux jeunes de s'engager en politique et de défendre leurs droits.»

Renforcement des capacités des médias et formation:

Au-delà de la fourniture de contenu CVE de haute qualité en langue locale aux auditeurs de la région, le SO2 de PDev II a également cherché à renforcer les médias locaux, à créer des sources durables d'informations et des plateformes de débat et d'échange ouverts. À la fin du projet, PDev II travaillait avec 14 stations de radio partenaires au Burkina Faso, 19 au Tchad et 40 au Niger. Dans les deux premiers, la formation avec les stations de radio a consisté principalement en compétences techniques de base et en développement de contenu pour les reportages et la production radio, ainsi qu'en modernisant l'équipement des stations de radio et en renforçant l'infrastructure pour produire un contenu de haute qualité.

Au cours de la troisième et de la quatrième année, la formation devient plus avancée, y compris des sujets spécialisés tels que la création de genres spécifiques de programmation, par exemple, les appels en direct, le théâtre, l'installation du système de rétroaction SMS - en outre, une formation sur la durabilité et la gestion ciblant les directeurs et la direction des stations les membres du comité ont été mis en place.

Mettre en place des communautés pour la durabilité: La méthodologie d'EAI centrée sur la communauté est centrée sur le renforcement des capacités des équipes locales dans le but de susciter une production et une action continues après la fin du projet. Pour ce faire, avec PDev II, nous avons octroyé des subventions génératrices de revenus à certaines stations hautement performantes pour les directions des stations afin de tester leurs stratégies de durabilité. Nous avons mis en place des programmes de mentorat radiophonique où des stations de qualité ont accueilli des producteurs et des techniciens internes de stations peu performantes pendant plusieurs semaines, suivies d'une visite et d'une formation sur place à la station du mentoré.

Enfin, S'appuyant sur les réseaux professionnels de journalistes commencés par des mentorats antérieurs, au cours de la dernière année du projet, la formation a été remplacée par des réunions de Cercles radio. Réunissant du personnel de trois ou quatre radios dans une zone géographique spécifique, les Cercles agissaient comme des réseaux régionaux de journalistes durables et largement indépendants. Lors des réunions du Cercle, le personnel de la radio a été invité à s'appuyer les uns sur les autres pour l'expertise, le mentorat et les meilleures pratiques, et à coproduire et échanger du contenu radio en langue locale sur des thèmes régionaux pertinents pour diffusion sur plusieurs stations. À la fin du projet, les stations ont reçu un manuel complet en (français, haoussa ou arabe selon le cas) décrivant les principaux enseignements de l'approche d'EA en matière de production radiophonique, afin de servir de point de référence au-delà de la fin du projet.

Tout au long du projet:

  • 40 formations à la production radio ont été dispensées à près de 600 personnels radio, dont 17% de femmes
  • 15 formations de journaliste communautaire, journaliste et enquêteur ont été menées auprès de 247 personnes, dont 25% de femmes
  • 6 La formation des animateurs LDG a eu lieu, formant 84 personnes, dont 24% de femmes

Enfin, mis en œuvre immédiatement après PDev II, qui impliquait l'installation de deux panneaux solaires et la construction de deux tours radio au Tchad pour assurer la longévité. En savoir plus sur ce projet ici.

Même quand il y a des gens qui sont en conflit, écouter vos épisodes nous aide à pouvoir réconcilier ces gens qui ne s'entendent pas. »- Message IVR de Matine Shaho, Tessaoua, Niger

La situation de sécurité volatile au sein des pays PDevII a mis les médias PDevII à l'épreuve à plusieurs moments de la durée de vie du projet, incitant les équipes médiatiques à agir rapidement pour répondre à l'évolution des contextes politiques et maximiser l'impact CVE.

Lors du coup d'État du Burkina Faso en 2014, une myriade d'auditeurs ont cité la radio PDevII comme ayant contribué aux efforts de maintien de la paix dans leurs communautés. Face aux émeutes et à la violence contre le gouvernement qui ont eu lieu pendant le coup d'État, le jardinier de Ouahigouya Ibrahim Touré a réuni un groupe de 15 fidèles auditeurs de la radio PDevII pour rétablir la paix dans leur communauté et protéger la famille d'un éminent politicien local.

«Lorsque la foule en colère est arrivée chez le politicien, nous les avons interceptés et avons commencé à demander pardon. Nous les avons médiés et les avons suppliés, et finalement certains d'entre eux ont été dégoûtés par leur propre comportement et se sont jetés à terre devant nous; d'autres nous ont remerciés et sont partis sans toucher ni casser quoi que ce soit. Nous avons été soulagés et heureux d'être utiles, mais il faut dire honnêtement que c'est grâce à PDevII… nous reconnaissons que ce programme nous a éduqués sans même que nous le remarquions. Il a cultivé en nous l'esprit de pardon et de tolérance. »

Radio par et pour les communautés

1,104 Épisodes

Des émissions de radio originales pour les jeunes et la bonne gouvernance dans sept langues locales et deux régionales

97% Les auditeurs

A déclaré qu'ils pensaient que les programmes de radio CVE étaient fiables et attrayants

72 Million

Portée estimée des auditeurs de radio, avec une audience hebdomadaire régulière de 3.5 millions

Partenaire avec nous

mettre en place des communautés pour la durabilité.

En savoir plus