Le GRAND programme de changement

Le GRAND programme d'études (B: Commencer à poser des questions, I: Impartir pour la vie et G: Aller!) A été élaboré pour les animateurs des Groupes d'écoute et de discussion (LDG) et est conçu pour les aider à faciliter les sessions hebdomadaires.

Un projet de -
Népal, Défendre l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes, Médias et technologies participatifs, Recherche et apprentissage, Département britannique pour le développement international (DFID); Université Emory; Conseil sud-africain de la recherche médicale (MRC)

Mission du projet - Travailler avec les couples pour prévenir la violence entre partenaires intimes au Népal.

La violence entre partenaires intimes (VPI) est un problème de santé publique important qui affecte 1 femme sur 3 dans le monde. Malgré ces chiffres, on sait peu de choses sur ce qui peut être fait dans les communautés pour l'empêcher. Change Starts at Home a été créé pour résoudre ce problème. Axée sur un programme radiophonique innovant et des réunions de groupe hebdomadaires (écoute et discussion), l'approche Change Starts at Home utilise les médias et le soutien entre pairs pour aborder les normes sociales, les attitudes et les comportements qui perpétuent et soutiennent la violence entre partenaires intimes.

Le GRAND (B: Commencez à Questionner, I: Impartir les Compétences de Vie et G: Allez!) Est un programme complet de 9 mois, un programme visant à faciliter les normes et le changement de comportement parmi les couples en groupe. Le programme a été élaboré parallèlement au programme radio Change Starts at Home et comprend une section d'écoute et de discussion, des activités de groupe et des tâches à emporter. Les couples qui ont participé à nos groupes Change ont connu des changements puissants et positifs dans leurs relations, comme le décrit un participant masculin.

«Les réunions hebdomadaires ont contribué à changer ma relation avec ma femme. J'ai réalisé que je dois respecter ma femme et ne plus exercer de pouvoir sur elle. Ces jours-ci, je l'implique également dans la prise de décisions économiques. »